Mes aventures à Sumatra

Mes aventures à Sumatra

Sumatra Nord : des poissons feuilles et des géants roux

Après Rajah Ampat en Papouasie située à l’est de l’Indonésie, nous sommes allés à Sabang, sur l’île de Weh, à l’extrême ouest. Il existe même un monument qui représente le kilomètre 0 de l’Indonésie.

Adelio at km0 point in Sabang

Sur l’île de Weh, nous avons fait du snorkeling juste devant notre bungalow. Si les coraux étaient morts pour la plupart, il y avait tout de même de jolis poissons : poissons ange empereur, balistes, poissons chirurgiens et surtout mon préféré, une mère poisson feuille avec son petit.

poissons feuilles à pulau Weh au nord de Sumatra

A Banda Aceh, nous avons visité le musée du Tsunami que j’ai apprécié. A l’entrée, on nous a fait ressentir l’atmosphère du tsunami de 2004 qui a ravagé la province. On a également vu un film, des photos et de nombreuses maquettes qui m’ont permis de mieux comprendre cette catastrophe naturelle.

Musée du tsunami à Banda Aceh au nord de Sumatra.

Après la plage, nous sommes partis à la rencontre des orangs outan dans le parc national de Gunung Leuser.

Petit orang outan à Bukit Lawang au nord de Sumatra Maman orang outan à Bukit Lawang au nord de Sumatra

Lac Toba : au pays des Bataks

Le lac Toba est le plus grand lac d’Asie du Sud Est. Il est peuplé par les Bataks, chrétiens, qui possèdent des maisons traditionnelles qui ressemblent un peu à celles des Toraja de Sulawesi.

Maisons Bataks au lac Toba
Maisons Bataks au lac Toba
Adelio et une maison Batak au lac Toba
Adelio et une maison Batak au lac Toba
Adelio et un vendeur Batak au lac Toba
Avec un vendeur Batak au lac Toba
Arc en ciel au lac Toba
Arc en ciel au lac Toba
Avec Selena sur une maison traditionnelle Batak au lac Toba
Avec Selena sur une maison traditionnelle Batak au lac Toba

Aventures à Bukittinggi : au pays des Minangkabau

Dans la province de Sumatra Ouest se trouve le peuple des Minangkabau. Ils sont réputés pour leur cuisine : sate Padang (brochettes), Rendang (viande de bœuf marinée dans des épices) et pour leurs maisons traditionnelles dont les toits ressemblent à des cornes de buffles.

L’origine de leur nom viendrait de la légende suivante.

Les Minangkabau entrèrent en conflit contre leurs puissants voisins Javanais. Ils proposèrent de remplacer la guerre par un combat de buffles. Les javanais présentèrent un énorme taureau et les Minangkabau un petit veau affamé. Celui-ci voulant téter le taureau qu’il confondit avec sa mère, l’éventra de ses cornes munies de pointes en fer. Alors, le taureau s’effondra et les habitants crièrent « Minang kabau ! Minang kabau ! » ce qui signifie « le buffle a gagné ! ».

J’ai passé une semaine dans cette région, et notamment dans la jolie vallée d’Harau.

J’y ai vu de nombreuses cascades et des falaises impressionnantes.

J’ai également rencontré dans la jungle la plus grande fleur du monde : la Rafflésie.

Cascade dans la vallée d'Harau
Cascade dans la vallée d’Harau
Adelio avec une rafflésie dans la jungle près de Bukittinggi
Adelio avec une rafflésie dans la jungle près de Bukittinggi
Adelio devant le palais du sultan près de Bukittinggi
Adelio devant le palais du sultan près de Bukittinggi
Adelio au marché de Bukittinggi
Adelio au marché de Bukittinggi
Adelio avec un masque de marc de café à Bukittinggi
Adelio avec un masque de marc de café à Bukittinggi
Adelio dans la vallée Harau
Adelio dans la vallée Harau
Chenille épineuse dans la vallée d'Harau
Chenille épineuse dans la vallée d’Harau
Adelio à la vallée d'Harau
Adelio à la vallée d’Harau
Palais Minangkabau à SIlek, près de Bukittinggi
Palais Minangkabau à SIlek, près de Bukittinggi

 

Une réaction au sujet de « Mes aventures à Sumatra »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *