Mes toutes premières aventures en Papouasie et Moluques du Nord

Mes toutes premières aventures en Papouasie et Moluques du Nord

Raja Ampat, un jardin d’Eden sous-marin en Papouasie

J’ai mis mon premier pied sur la terre ferme de Papouasie et surtout dans l’eau salée à Raja Ampat.

Les poissons des coraux sont magnifiques. J’adore les contempler, mais j’apprécie également d’en pêcher quelques uns pour les déguster frits ou grillés !

Adelio et son poisson à Raja_Ampat

J’ai bu dans une tasse naturelle : une plante carnivore !

Mais j’ai eu un peu plus peur en nageant au-dessus d’une énorme éponge : on dirait une bouche géante prête à me dévorer !

Voici le bateau qui nous emmenait pour admirer les oiseaux sauvages : perroquets, aigles et cacatoès et pour faire du snorkeling.

Voici un cacatoès à huppe jaune qui a malheureusement été capturé.

Sur le bateau Pelni qui nous a emmené de Sorong en Papouasie à Ternate, la ville principale des Moluques du Nord, j’ai rencontré un papou qui vendait ses outils de chasse : une lance, un arc et des flèches, ornés de plumes de casoar.

Escalade d’un volcan à Ternate, dans les Moluques du Nord

J’ai escaladé un volcan pour la première fois de ma vie : le volcan Gamalama sur l’île de Ternate. C’était fatiguant, mais cela en valait la peine car la vue depuis le sommet était splendide et le cratère rempli de soufre et de fumée impressionnant.

 

Retour à Sulawesi

Des Moluques du Nord, nous avons pris un bateau pour Manado à Sulawesi du Nord.La traversé était longue et difficile, mais j’ai été récompensé par une bonne partie de balançoire avec maman sur l’île de Bunaken.

Je me suis amusé à sauter dans l’eau depuis le bateau avec mon copain : mais heureusement, j’avais pied.

A Tomohon, j’ai à nouveau escaladé un volcan : le Mahawu. Sur le cratère, j’étais espionné par un drôle d’animal que je ne m’attendais pas à trouver ici : il est au-dessus de moi sur la photo.

Comme un homme préhistorique, j’ai laissé mes traces de mains. Comme il n’y avait pas de grotte dans les environs, j’ai utilisé un minibus que l’on appelle ici angkot.

Au marché, j’ai découvert à ma grande surprise un met extraordinaire : un python réticulé, l’un des plus longs serpents du monde.

On m’a dit qu’il a un goût de poulet et je voulais essayer. Malheureusement, nous n’en avons pas acheté car maman ne sait pas le cuisiner.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *